Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 18:39

    (  VOIR EN FIN DE CET ARTICLE LA NOTE AJOUTEE LE 11 AVRIL 2010 )

 

 

      Pour un descriptif commenté du moulin de la fenderie,veuillez vous reporter dans ce blog à l'article du 3 juin 2008 intitulé :
 " Unieux, le moulin de la Fenderie.
       En particulier, vous y trouverez une réponse à la question, souvent posée par des visiteurs,  sur les conditions et la possibilité de remise en marche de l'installation : il s'agit du point de vue de M. Dupuy-Couturier, propiétaire et exploitant du moulin de l'Etrat, sur le Furan, au nord de Saint-Etienne. Il nous a donné en direct précisions sur le fonctionnement extêmement sophistiqué des minoteries les plus modernes d'aujourd'hui et leur incompatibilités avec l'utilisation de l'énergie hydraulique .

                                                                                                

Après une douzaine d'annnées d'ouverture au public, le moulin n'aurait pas été visité en 2009 s'il n'y avait eu un groupe d'amis des moulins venu de Haute-Loire le dimanche des journées patrimoine (20 septembre) et que j'ai eu le plaisir de guider, à la demande du SMAGL.
     C'est donc un intéressant élément du patrimoine du Val d'Ondaine qui a été quelque peu délaissé. Ni le SMAGL, son propriétaire, ni l'Office communautaire de tourisme (TOTEM), ni la municipalité, ne se sont souciés de sa promotion. A la différence de 2008, la commune d'Unieux n'y a pas annoncé ni organisé de visite lors des journées Patrimoine.
 
     L'image ci-dessus rappelle les éléments du site :  

1 - la route du Pertuiset à Roche la Molière, qui longe un côté du vieux moulin et conduit au bourg d'Unieux.
 
2 - L'ancien moulin, à farine, probablement du 17ème siècle pour sa partie la plus ancienne, délaissé à partir de 1910, c'est-à-dire après la construction d'une minoterie plus moderne. Notons bien que la toiture de ce bâtiment, dont la poutre maîtresse s'était effondrée en 2005, a été entièrement refaite à neuf en novembre 2007. En effet, un projet du SMAGL et de la municipalité était d'y organiser un lieu d'accueil des visiteurs, et un écomusée sur le thème des moulins et minoteries. On pourra voir dans les autres articles rappelés ci-dessus en quoi ce projet pouvait être intéressant. Les perspectives de dissolution du SMAGL (envisagée par le Conseil Général) et le peu de motivation de la nouvelle municipalité d'Unieux en 2008 ont compromis ce projet. Que faire désormais sous ce toit remis à neuf ?

3 - La minoterie du 20ème siècle, qui a fonctionné de 1910 à 1991, actionnée par une turbine. C'est ce bâtiment dont on peut visiter, sur quatre niveaux  la machinerie bien conservée depuis la cessation d'activité de l'établissement. Il s'agit d'un système de machines à cylindres et de blutage par plansichters, le tout actionné à partir d'une turbine dont le mouvement se trasmettait aux différentes machines par des poulies et des courroies. 

4 - Habitations du minotier et de sa famille. Une partie des locaux se situe dans d'anciens silos reconvertis en logements.

5 - Les murs du rez de chaussée de cette villa portent les traces d'une installation industrielle ancienne : la FENDERIE, qui a donné son nom au quartier. A l'aide de laminoirs et de tranchants datant du 17è ou 18ème siècle, actionnés par la force de l'eau, on y "fendait" des plaques de fer pour obtenir des verges à partir desquelles, dans les fermes des environs, on fabriquait des clous. Les murs gardent les traces de ces installations, qui se révèlent conformes au modèle de fenderies représenté dans la célèbre Encyclopédie de Diderot et D'Alembert (18ème siècle). Mais cette partie est privée et ne se visite pas. La fenderie a cessé son activité à la Révolution.

6 - anciennes écuries du 17ème siècle, en belles pierres de taille.







Ci-contre, le panneau qui était encore en place en 1997














Un groupe d'écoliers en visite (an 2000).
A l'initiative du SMAGL, portes et fenêtres de cet ancien moulin ont été ornées en 1999 de fresques rappelant l'ancienne activité.



  Des collégiens en visite, en 1999.
Au premier plan à droite, un toboggan pour trier les graines indésirables éliminées lors du "nettoyage" du blé, mais pouvant servir à l'alimentation animale ; en particulier, séparer les nielles, graines nocives pour le système nerveux des animaux et des humains, mais utiles jadis pour fabriquer de la colle.  



René Commère, guide bénévole de 1996 à 2009....et ancien président de l'Office de tourisme de Firminy.

Note ajoutée le 11 avril 2010 au lendemain d'une visite du moulin par les congressistes de la Fédération des moulins de France. 

Avant de se rendre au moulin de Vignal, à Apinac, les congressistes ont fait une halte rapide au moulin de la Fenderie, où ils ont été accueillis par deux représentantes de TOTEM (office de tourisme de Saint-Etienne Métropole) et moi-même. C'est un bâtiment parfaitement remis en état par l'équipe verte du SMAGL (syndicat mixte d'aménagement des gorges de la Loire) qu'ils ont eu le plaisir de visiter.

Je ne peux m'empêcher de transmettre ici leur commentaire, d'autant plus significatif qu'il vient de personnes très compétentes en la matière. 

"Bien sûr il est regrettable que l'installation ne soit plus en état de fonctionner, que le bief et le bassin d'alimentation en eau soient comblés,  mais c'est un ensemble démonstratif et muséal de qualité et de caractère exceptionnels, qui mériterait une mise en valeur pédagogique et touristique, à défaut de pouvoir remettre les machines en mouvement".

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Patrimoines en Région stéphanoise
  • Patrimoines en Région stéphanoise
  • : Blog dédié à des articles et informations sur les patrimoines de Saint-Etienne et environs (Loire), particulièrement le val d'Ondaine autour de Firminy.
  • Contact

Recherche

Liens