Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 11:00

     Comme éclipsée par la renommée du patrimoine Le Corbusier et de Firminy-Vert, je vous invite à découvrir et à comprendre, en plein centre ville, cette place étonnamment discrète, presque cachée au visiteur et que rien n'incite ni n'invite à découvrir : pas de parking puisqu'elle fut conçue pour que les voitures n'y aient pas accès, ni de commerce, ni de terrasse de café. A l'écart des cheminements piétonniers les plus fréquentés dans les rues adjacentes (rue Jean Jaurès, rue de la gare), c'est un havre surprenant de tranquillité, presque de solitude, à quelques mètres seulement de l'animation de la Place du Breuil et du nouveau parvis de la gare.














Voici l'une des trois entrées, pour piétons exclusivement car il faut descendre quelques marches à partir d'un passage ouvrant sur la rue Jean Jaurès.
A droite, une barre d'habitation dont la partie centrale, achevée en 1956, comprte 122 logements HLM. A gauche, des bâtiments administratifs dont l'autre face borde la rue de la gare.
Au centre, l'ombrage accueillant d'un marronnier. 

     Ce dispositf appelle des explications, qui ont été données par M. Claudius-Petit dans un numéro de 1968 de la revue "Urbanisme".

     Il rappelle que dans les années cinquante, la pauvreté et la pénurie de logements appelaient une politique volontariste d'urgence....En plein centre ville, l'emplacement d'une ancienne usine fut affecté à la première réalisation d'un plan de modernisation qui devait apparaître comme le symbole du futur remodelage de la ville. 
     "Tout l'ensemble du quartier fut étudié dans les diverses hypothèses du tracé de l'autoroute...La qualité du sol permettait de construire en hauteur,  c'est-à-dire à la fois d'édifier des logements, et d'aménager une place tranquille pour les promeneurs et les enfants....
     "Le premier immeuble de 122 logements est conçu de telle sorte que sur chaque palier s'ouvrent la porte d'un appartement d'une pièce, d'un appartement de deux pièces, d'un de trois, et d'un de quatre ou cinq pièces, tous dotés du chauffage central, de la distribution d'eau chaude et de vide-ordures....Pour la première fois dans la vallée de l'Ondaine, des logements normalement équipés étaient mis à la disposition de familles ouvrières.     
     Sur le deuxième côté de la place s'installèrent la sécurité sociale, les services financiers, le commissariat de police : commodité pour la population - le bureau de poste est à côté et la gare à 60 mètres - et meilleures conditions de travail à ceux qui abandonnaient des bureaux sans lumière. La réorganisation de la ville était commencée".

 

 












"C'est une vraie place, construite pour le plaisir des yeux et l'agrément de tous dans un respect rigoureux d'une géométrie dimensionnée. Les dalles, les emmarchements, le carré de pelouse, les deux rectangles de fleurs, le marronnier planté en un point défini, tout concourt à une harmonie apaisante...La beauté entrait dans la ville".
 

   Sur le côté nord, une terrasse surélevée au-dessus des garages ouvre une vue dominante sur la gare, le site d'une  production métallurgique (c'était alors l'Usine de l'Ondaine de la CAFL), restée active jusqu'à  nos jours après la faillite et la désintégration de Creusot-Loire. 

      Finalement, un héritage des années cinquante, plus chargé de significations qu'on ne peut l'imaginer au premier abord : concilier en centre ville la nécessaire densification de l'habitat,  et l'ouverture d'espaces publics de qualité.
     Convenons toutefois que malgré ces qualités structurelles, cet espace manque quelque peu d'animation, et reste finalement peu fréquenté...mais ce n'est peut-être pas plus mal pour les habitants qui en bénéficient sous leurs fenêtres.


                                                                          R.C.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Patrimoines en Région stéphanoise
  • Patrimoines en Région stéphanoise
  • : Blog dédié à des articles et informations sur les patrimoines de Saint-Etienne et environs (Loire), particulièrement le val d'Ondaine autour de Firminy.
  • Contact

Recherche

Liens